Bienvenue sur Huilesdolive.com!

L'histoire et quelques chiffres

 
HISTOIRE
L’olivier est devenu un véritable mythe. En fait, l’olivier symbolise parfaitement la vie et semble aussi vieux que le monde.
L’olivier demeure encore aujourd’hui le porte-drapeau de la civilisation méditerranéenne.
Les premières traces de plantations remontent à 3000 ans avant J.C.. Les Phéniciens exportaient l’huile d’olive en bateau vers l’Afrique du Nord et les Grecs fournissaient les Etrusques. Rome la fit voyager dans tout son empire, jusqu’en Inde.
Au 19ème siècle, en France, l’olivier a pris un essor considérable, ou l’on n’a pu compter jusqu’à 26 millions d’arbres en 1840.
Suite à la première guerre mondiale, la vigne gagne du terrain sur les champs d’oliviers et les huiles étrangères concurrencent de plus en plus celles d’origine française. De plus il faut ajouter à cela les gels historiques et particulièrement rigoureux des hivers de 1929 et 1956, et il ne restait plus que 3 millions d’oliviers au début des années 1960.
Une étude américaine remettait au goût du jour « la mode du régime méditerranéen surtout crétois » et relance la consommation de l’huile d’olive, on la considère comme s’il s’agissait d’un véritable médicament. Elle permet de lutter contre les maladies cardio-vasculaires.

L’huile d’olive avait de multiples usages : elle servait pour l’alimentation, pour médicaments (dans la préparation de potions), pour chauffer les muscles, pour nourrir les cheveux, dans la composition des savons, elle brûlait dans des petites lampes de terre cuite ou de bronze…
 
     
Carte du bassin méditerranéen.
Zone d'origine (marron foncé).
Zone de culture de l'olivier (marron claire).
QUELQUES CHIFFRES
L’Europe cultive environ 80 % des oliviers cultivés dans le monde.
L’Espagne est le premier producteur d’huile d’olive devant l’Italie et la Grèce.
L’Italie est le premier consommateur d’huile d’olive en Europe devant l’Espagne et la Grèce, la France arrive en quatrième position.

La consommation moyenne d’huile d’olive par an et par habitant dans différents pays européens (chiffres année 2000) :

- Espagne 12,60 litres / habitant / an
- Grèce 25,00 litres / habitant / an
- France 1,40 litres / habitant / an
- Italie 12,30 litres / habitant / an
- Portugal 6,90 litres / habitant/ an